Notre histoire

Notre action en Inde a débuté en 1992 à la suite de la rencontre de personnes résidant dans la périphérie de Montpellier unies par un projet humanitaire : aider des personnes défavorisées, en particulier des enfants, en Inde et à Madagascar.

Femmes de Pondichéry

Femmes de Pondichéry

À l’occasion d’un voyage à Pondichéry, Jean Paul Raynaud observe le fonctionnement d’un orphelinat indien en matière d’aide aux enfants défavorisés. Il estime qu’il serait préférable d’aider directement les familles, afin de conserver le tissu familial. Il met son projet en route et son idée a pu se concrétiser.

En 1992, se créée alors en France l’association Parrainages, présidée par Jean Paul Raynaud, qui intervient en Inde (Madras, Pondichéry) et aussi à Madagascar (Antananarivo).

L’aide sera accordée à des femmes, veuves ou abandonnées avec enfants à charge. C’est en effet plutôt aux femmes que l’on peut faire confiance pour faire bon usage de l’aide apportée et assurer l’éducation de leurs enfants, les hommes s’adonnant à l’alcoolisme dans les classes pauvres.

En 2001, Michel Arbona devient le nouveau président de l’association. Celle-ci se structure, les équipes se forment et s’étoffent. Elles se mettent au travail pour trouver des adhérents et suivre les familles sur place. Nous installons des correspondants en Inde. Une nouvelle antenne sera  créée à Karikal en 2004.

Fin 2004, un tsunami ravage une partie de l’Asie du Sud-est, et notamment en Inde du Sud, détruisant de nombreux villages de pêcheurs. L’émotion est grande. Ce sera un temps fort pour notre association : nos équipes se rendent sur place pour de l’aide d’urgence, et pour investir les fonds qui sont arrivés en masse…

Des pêcheurs

Des pêcheurs

Fin 2006, les équipes « Madras-Pondichéry-Karikal » décident de créer une nouvelle association, qui n’œuvrera que sur l’Inde. Inde Éduc’Actions est créée le 28 décembre 2006. Jacques Cortot en est le président, Jean Hugon le vice-président. L’association est reconnue d’intérêt général à caractère humanitaire et Jean Hugon obtient des services fiscaux un agrément pour émettre des reçus. Le siège social est fixé à Calvisson (Gard). Françoise Meyrueix informatise la structure administrative. Le travail s’organise et se développe dans les trois antennes, Karikal, Madras et Pondichéry.

Depuis cette date, le Conseil d’administration s’est renouvelé ; la cooptation s’est élargie puisque nos administrateurs se trouvent maintenant répartis en différents lieux de France :

  • Alain Menez (Grenoble, Isère) est président
  • Daniel Taulelle est trésorier (Jacou, Hérault)
  • Huguette Albernhe Giordan (Nice) est responsable de la communication
  • Les administrateurs sont les suivants :
    • Pour l’antenne de Madras :
      •  François Menez (Paris) est responsable de l’antenne, Jean Hugon (Calvisson, Gard), Mireille Beaufils (Toulouse), Jacqueline Bourbousson (Grenoble)
    • Pour l’antenne de Karikal :
      • Michèle Leichel est responsable de l’antenne ( Montferrier-sur-Lez, Hérault), Alain Leichel, Chantal Jouvenel (Montferrier-sur-Lez, Hérault).
    • Pour l’antenne de Pondichéry :
      •  Nadine Koch est responsable de l’antenne, Sylvie et Daniel Taulelle, (Jacou, Hérault). Nicole Dréau (Castries, Hérault), Roselyne Herbel (Pornichet, Loire-Atlantique).

Nos adhérents sont, eux aussi, d’horizons géographiques multiples.

 

Grande discussion avec Daniel Taulelle

Lire la suite (Statuts originaux)