Comptes-rendus

 Compte Rendu de l’Assemblée Générale 2014

Cette assemblée générale a eu lieu à Jacou ( 34 830), salle Prévert, le 24 mai 2014 à partir de 14 heures.
30 présents, 100 procurations + 9 procurations attendues, soit un total de 139 possibilités de vote pour un nombre d’adhérents de 273 adhérents (291 en 2013). Situation stable.

Rapport moral du Président, Alain Menez

Notre association a aidé, en 2013, 342 familles, 613 enfants et 87 boursiers.
On constate en Inde une inflation de 10 % par an.

En particulier, le prix des écoles privées augmente de façon importante ; la demande d’inscription s’accroît compte tenu du mauvais fonctionnement des écoles publiques.

En ce qui concerne les finances, nous avons reçu 108 000 € au titre des parrainages et dons (hors cotisations).
Sur le solde global de nos actions, nous avons mis des fonds en réserve pour les urgences ou les dépassements de frais de scolarité.

Le solde de l’exercice est de 13 487 euros.

Les frais de fonctionnement (Inde essentiellement et France) représentent 7.6 % de l’ensemble des recettes de l’année (1.25 % en France et 5.35 % en Inde)

Les membres du Conseil d’administration ont effectué plusieurs missions en Inde, comme chaque année.

En conclusion, et pour l’avenir :
Nous n’augmenterons pas le nombre de familles aidées.
Nous porterons notre effort sur le financement de la scolarité pour nos élèves et étudiants en école anglophone privée. Pour cela, nous chercherons des parrains-marraines pour un double parrainage ou une double bourse.

Enfin, nous régulariserons notre situation juridique en Inde (d’autant que le changement à la tête de l’Inde risque de générer plus de contrôles dans tous les domaines et en particulier l’arrivée de fonds en provenance de l’étranger)

Le rapport moral est approuvé à l’unanimité

Rapport financier du Trésorier, Daniel Taulelle

Le bilan 2013 fait apparaître une somme totale de 137 640.11 euros

Le total des recettes est de 136 924 euros (12580 cotisations-107923 dons-4195 prod except [IOB]

Le total des dépenses est de 123438, soit un résultat positif de l’exercice de 13 487 euros.

Le détail des différents tableaux présentés est disponible sur demande.

Par ailleurs, notre Commissaire aux comptes, J. Cassam-Chenai a réalisé son enquête en présence du  Trésorier et des responsables d’antennes.

Rien à signaler ni à reprocher.

Le rapport financier est approuvé à l’unanimité.

Ensuite, chaque responsable d’antenne a relaté les actions 2013 et la situation actuelle dans son antenne

Karikal -(Michèle Leichel)

Travail en collaboration avec les Sœurs de Cluny. La nouvelle Mère supérieure s’appelle Sœur Mercy. Elle est très dévouée et motivée par notre action.

Arul Mary connaît bien les familles maintenant et les mamans sont en confiance. Les conditions de travail sont bonnes.

Mission sur place en février 2014 (Michèle, Alain et Chantal) :

Entretiens avec chaque famille, visite à leur domicile, suivi scolaire, examen des comptes bancaires des femmes, examen des problèmes de santé.

La situation de l’ensemble des familles progresse : meilleur salaire, meilleur habitat, un peu d’économies.

Chennai – (Jean Hugon)

On a décidé de limiter le nombre de familles et de porter notre effort sur la scolarité, avec un système de double parrainage [un pour les besoins de la famille, un pour la scolarité]

71 enfants sont scolarisés dans le privé.

91 familles dont 256 enfants sont aidés pour leurs besoins de tous les jours.

100 % de réussite au bac et au brevet.

Un sponsor français a permis la mise en place d’un cours d’informatique qui a lieu tous les soirs avec

112 enfants [dont 49 de l’association]

Par contre, le foyer pour jeunes filles a dû être fermé.

Missions d’Alain et de Jean pour contrôle de l’activité et entretiens avec quelques familles.

Pondichéry -(Monique Cortot et membres de l’antenne)

En 2013, 100 familles aidées et 33 boursières.

Notre action ayant démarré il y a quelque 10 ans, nous sommes maintenant amenés à arrêter des parrainages, car les enfants sont sortis de la scolarité, ou les filles mariées.

Comme à Madras, nous n’augmenterons pas le nombre de familles, mais porterons notre effort sur le financement des écoles privées [bourses en particulier].

Chaque missionnaire a rendu compte de son travail sur place :

– Roselyne Herbel en décembre : 59 entretiens individuels en se rendant sur place pour se rendre compte des conditions de vie

– Nicole Dréau et Nadine Koch en janvier 2014 :

Entretiens avec les boursières et leurs mamans – examen des résultats scolaires qui sont bons dans l’ensemble. Quelques élèves frôlent même l’excellence.

Vu l’inflation importante des coûts, nous ne nous engageons à financer que jusqu’au brevet, nous réservant la possibilité d’aider quelques filles dont les résultats sont excellents.

– Monique Cortot, Sylvie et Daniel Taulelle en mars 2014-05-30

Entretiens avec les familles non vues en décembre et janvier, et visites à domicile.

Dans l’ensemble, nous sommes satisfaits des résultats. Une attention particulière doit être portée aux nouvelles familles, qui ont 4 enfants et sont dans une situation très précaire.

Réunions et discussions avec les membres de notre association partenaire, O DEEP¨TRUST.

Décision d’arrêter les cours du soir au village de Suthukenny, car il y a trop de problèmes.
Des cours du soir seront mis en place dans notre Maison.

Enfin nous avons rappelé que nous disposions d’un site : inde-education-actions.org sur lequel nous avons les informations générales de l’association, plus des points d’actualité.  Sur l’antenne de Madras, les parrains-marraines ont pu expérimenter la possibilité d’avoir les rapports de leur famille en ligne, avec archivage des précédents rapports.

Pas de questions particulières, sinon sur quelques précisions de détail. La réunion s’est terminée par un pot amical.

La secrétaire de séance,

Monique Cortot

P1070802