Chapati

 

 

Chapati
Chapati

Ingrédients :

3 bols de farine complète T110

1 bol de farine blanche T65

1 c. à soupe d’huile par bol

1 pincée de sel (rose de l’Himalaya de préférence)

Eau bouillante

Un peu de beurre ou de ghee (beurre clarifié)

L’idéal est de préparer la pâte environ 2 h. à l’avance afin de la laisser reposer et de ne faire cuire les chapatis qu’au dernier moment, juste avant de passer à table.

Tout d’abord, bien mélanger les farines avec le sel. Puis ajouter l’huile et bien mélanger.

En parallèle faire chauffer une casserole d’eau.

Par très petite quantité, ajouter peu à peu l’eau très chaude au mélange de farine en remuant du bout des doigts. Attention à ne pas vous brûler !

Ajouter de l’eau jusqu’à obtention d’une pâte homogène mais non collante.

Pétrir vigoureusement cette pâte durant quelques minutes afin de l’assouplir puis la laisser reposer dans une boîte hermétique ou sous un torchon humide afin que la pâte ne s’assèche pas.

Former des petites boules de pâte que vous écrasez dans le creux de votre main pour obtenir une galette épaisse de forme ronde. Etaler cette galette soit avec un fuseau soit un rouleau à pâtisserie avec un mouvement circulaire sur une table farinée. La galette doit être fine et uniforme.

Faire chauffer une poêle et y cuire les chapatis à sec sur une flamme vive.

Poser le chapati sur la poêle très chaude et le retourner assez rapidement. Lors de la cuisson de la 2ème face le chapati va gonfler comme un ballon. Lorsque des ronds bruns apparaissent ôter le chapati du feu. Le tartiner très légèrement d’un peu de ghee et le poser soit dans une feuille de papier d’aluminium que l’on peut replier sur le chapati, soit dans une boite munie d’un couvercle. Empiler les chapatis, au fur et à mesure de leur cuisson et conserver les chauds et moelleux soit en refermant la boite à chaque fois soit en rabattant dessus votre feuille de papier aluminium.